© Jean-Baptiste Millot Par Roland Duclos, bachtrack.com, 19 novembre 2018 « Le directeur musical nourrit son orchestre d’une gestique ferme, où la précision s’inscrit dans la fluidité et l’autorité du dessein. Son dessein. Vision purement nietzschéenne de la perception très volatile et plurielle de ces écritures musicales exigeantes.  »