L’Orchestre d’Auvergne ouvre sa saison sur des « tonalités d’automne »

L’Orchestre d’Auvergne ouvre sa saison sur
des « tonalités d’automne »

 

C’est avec la 6ème Symphonie de Beethoven et un concerto pour violoncelle de Schumann que l’Orchestre d’Auvergne a choisi d’ouvrir sa saison jeudi et vendredi soir à l’opéra-théâtre de Clermont-Ferrand. Le chef Roberto Forès Veses entame ainsi sa quatrième saison clermontoise.

« Tonalités d’automne »… D’emblée, le ton est donné pour ces deux concerts d’ouverture. Il en sera ainsi tout au long de cette programmation 2015-2016 qui a choisi d’accorder chaque soirée aux tonalités de saison. De la musique baroque à la musique la plus contemporaine, cette année musicale s’annonce riche et variée. Conformément au souhait du jeune chef espagnol qui veut faire de l’Orchestre d’Auvergne un orchestre citoyen, plus proche du public et résolument tourné vers les jeunes. « On doit arriver à tout type de public, c’est notre devoir en tant que service culturel, on se doit au public », estime Roberto Forès Veses.

Saison orchestrale, mais aussi saison musique de chambre avec une série de 5 concerts, rendez-vous privilégié des mélomanes. Et toujours le Café  Musical qui offrira une pause au cours de la journée avec 4 concerts gratuits dans les salons de l’Hôtel de Ville ou dans des Maisons de quartier. Une saison placée aussi sous le signe du changement pour les 21 musiciens de l’ensemble. 3 nouvelles recrues sont attendues cette année : un violon solo, alto solo et violon tutti. « On est très excité parce que c’est un renouvellement qui nous donne de l’énergie, de la vitalité, je trouve que ça va faire beaucoup de bien à l’orchestre », s’enthousiasme Roberto Forès Veses.

Le rayonnement de l’Orchestre d’Auvergne se poursuivra en France et à l’étranger, en particulier avec une tournée au Japon début décembre.

Roberto Forés
Share
This

Post a comment