Roberto Fores continuera à diriger l’Orchestre d’Auvergne à la baguette

Roberto Fores Veses continuera
à diriger l’Orchestre d’Auvergne à la baguette

 

Orchestre de prestige, l’orchestre d’Auvergne est l’ambassadeur de sa région depuis plus de trente ans. A la tête des vingt-et-un musiciens à corde qui le composent, le chef Roberto Fores Veses vient tout juste d’être reconduit dans ses fonctions.

Il ne porte pas de maillots jaune et bleu, ne ressemble pas au bibendum, mais il est néanmoins l’un des plus beaux ambassadeurs de sa région, l’Auvergne. Lui, c’est l’orchestre d’Auvergne, ses projets de prestige, ses collaborations avec des artistes renommés, ses tournées aux quatre coins du monde. Un ambassadeur de qualité, à l’image de son équipe de rugby, mais qui reste parfois trop discret.

A la tête de l’Orchestre d’Auvergne, le valencien Roberto Fores Veses, arrivé à Clermont il y a trois ans pour prendre la suite du chef Arie van Beek, après 17 ans de service. C’est sous sa direction qu’il y a un an et demi, l’orchestre s’installe enfin dans un écrin digne de lui, l’opéra-théâtre de Clermont. Ce qui ne l’empêche pas de rayonner.

Espagne, Japon, Ecosse… Les déplacements se multiplient pour l’orchestre, tout comme les collaborations. A celles déjà installées avec le centre d’art lyrique ou l’opéra de Vichy s’ajoutent de nouvelles expériences, avec la Comédie de Clermont-Ferrand ou le festival des musiques démesurées…

Roberto Forés
Share
This

Post a comment